• C'est comme la lampe qui attire les moustiques
    Tu chauffes et attises
    Et puis tu tues
    parfois ce sont de beaux papillons qui se prennent
    au jeu de ta chaleur froideur


    votre commentaire
  • si

    Si c'est ainsi

    J'ai effacé tout mon répertoire

    Et aussi tous mes messages

    Envoyés reçus

    Et « n'attends plus rien de toi »

    Puisque c'est ainsi

    Puisque je dois être plus persévérante et dans le même temps

    Un peu plus lente

    Moins rapide

    Ou plus patiente

    C'est sur mon côté un peu trop impatiente que tu joues

    Et que tu gagnes

    Mais qui t'as parlé de gagner ou de perdre avec moi

    Je veux bien perdre si c'est avec toi.


    3 commentaires
  • Je suis desolée de t'avoir froissée
    Tu sais que je t'aime peut-être à la fin
    En tout cas du cœur
    Du fond
    Et plus puisqu'il faut le citer « pluss »
    C'est toi que j'aime

     


    votre commentaire
  • Tiens Ségolène Royal
    Ça me fait penser à une autre Ségolène
    Dont j'avais touché les doigts et qui
    M'avait touché le cœur
             Bien à toi Ségolène. A bientôt.
    Alice.

    votre commentaire
  • Ta dureté apparente

    Ta douceur transparente

    Ta poésie qui surgit de ton cœur endurcit

    La carapace qu'il faut percer à coup de toc et de piolet

    Mon air émerveillé quand enfin tu me parles de toi et que je te rétorque que tu aimes parler de toi

    et que tu te refermes et que je te retiens et que je ne parles plus de moi et que tu t'ouvres et que tu deviens tendre

    comme une fleur comme une saveur qu'on a envie de prendre dans sa bouche dans ses bras    

    comme j'ai envie de te prendre dans mes bras dans ma bouche et de nous laisser aller                sur le banc en hauteur et vers l'horizon

    <?xml:namespace prefix = o ns = "urn:schemas-microsoft-com:office:office" /><o:p> </o:p>

    1 commentaire


    Suivre le flux RSS des articles de cette rubrique
    Suivre le flux RSS des commentaires de cette rubrique